top of page
Search
  • mmctranslationfr

Traduction, localisation, adaptation : le patron de tricot (première partie)

Updated: Jul 7, 2023

Dans mes champs de spécialité, il en est un que j’affectionne particulièrement : celui du tricot. Je voudrais aborder ici la traduction et l’édition de patrons en anglais et en français, en partant d’une expérience de tricot pour aborder les questions de la localisation et de l’adaptation en traduction [1].


Il y a quelques temps, j’ai acheté un patron en anglais pour tricoter un gigantesque gilet. La cliente pour laquelle j’allais le tricoter voulait le vêtement le plus oversize possible. J’ai donc recommandé la laine correspondante (« super bulky ») dans mon magasin de laine local, et je me suis mise à l’échantillon. Le patron, rédigé en anglais, recommandait des aiguilles de 15mm pour le corps, et 10mm pour les côtes. Il s’est très vite avéré que cela ne conviendrait pas : la laine était bien trop fine pour 15mm. Après d’autres essais infructueux en 12mm, je suis retournée vers le patron et me suis demandé s’il n’était pas nord-américain, auquel cas il y aurait pu avoir une erreur dans l’adaptation des tailles d’aiguilles. En effet, la taille 15 aux États-Unis correspond à notre 10mm, et la taille 10 à notre 6mm.

En changeant d’aiguilles pour 10mm et 6mm, je me suis retrouvée avec un échantillon impeccable. J'ai pu commencer mon projet en me félicitant (prématurément) d’avoir détecté cette erreur, une erreur de localisation.


La localisation est l’adaptation d’un produit à une zone ou un pays spécifique. Ce pan de la traduction regroupe un certain nombre de processus. On l'utilise beaucoup dans le cadre de numérique pour cibler les produits à une région spécifique dans le monde (vente en ligne, assistants intelligents sur smartphones, etc). Des exemples simples et concrets souvent utilisés pour expliquer la localisation sont le format des prix, des horaires et des mesures en général. Si je travaille sur un texte en anglais, j’adopterai la forme adéquate pour le prix d’un article, soit : €1,234.56. Si ce texte est en français de France métropolitaine (noté fr_FR), j’écrirai 1 234,56 €. Pour les horaires, là où le fr_FR utiliserait 17h00, l'anglais américain (noté en_US) utilisera 5PM, le français canadien (fr_CA) 17 h 00 - notez les espaces. Les logiciels de traitement de texte peuvent très facilement convertir le format, une sorte de localisation intégrée, comme ci-dessous en fr_FR et en fr_CH (français de Suisse) :





Dans le cas de mon gilet, j’imaginais que le patron avait été rédigé avec les tailles américaines 15 et 10, et que l’on avait ajouté « mm » pour l’étendre à l’internationale, sans adapter les nombres.


Quand je travaille sur un patron de tricot, je suis donc attentive à la localisation pour les mesures (entre le système impérial avec pouces et yards, et le système métrique avec centimètres et mètres), les tailles d’aiguilles, les tailles de vêtements et même les pointures pour les chaussettes ! Les équivalences ne sont pas nécessairement compliquées, mais il s’agit de n’en rater aucune.


De retour à mon projet de gilet oversize, je choisis la taille avec soin pour obtenir l’effet tombant désiré par ma cliente. Je tricote le corps d’une traite. Avant de me mettre aux manches, j’essaye de le porter pour voir le porté du vêtement. À ma grande surprise -

et mon grand déplaisir - le gilet est minuscule. Je compte et re-compte les mailles de mon échantillon pourtant parfait. Je décide de regarder la laine originale pour laquelle le patron a été composé, et je trouve la cause de mon désarroi : si les deux laines sont bien du même poids, elles ne sont pas de la même marque.


En France, la laine est catégorisée selon l’épaisseur des aiguilles à utiliser. Dans le monde anglo-saxon, elle est répartie en poids. Et, pour ne rien simplifier, ces poids ont des appellations différentes selon les pays. Ainsi, en Irlande, où je suis installée, les poids sont plus ou moins répartis de la manière suivante :


Poids (Irlande)

Poids (traduction littérale)

Taille d'aiguille approximative (en mm)

Poids (États-Unis)

​Lace

Dentelle

1-2

Lace

​4-ply

4 fils

2-3

Sports

Double-knit (DK)

Double

3-4

DK

​Aran

Aran

4-5

Worsted

​Chunky

Épaisse

6-7

Bulky

Super Chunky

Très épaisse

8-10

Super Bulky

-

Géante

10+

Jumbo


En Amérique du Nord, en anglais comme en français québécois, les termes diffèrent quelque peu. Cette classification est très relative. En Australie et Nouvelle-Zélande, les appellations sont encore différentes. On pourrait être tenté.e de s’en remettre aux tailles d’aiguilles recommandées sur chaque pelote. Là encore, c’est un indicateur peu précis. Ainsi, pour en revenir à mon exemple, la laine que j’avais dans mon magasin de quartier et la laine pour laquelle mon patron avait été conçu se tricotaient toutes deux en 10mm - et pourtant étaient très différentes. La difficulté de ces classifications est que chaque marque tend à s’en accommoder différemment. Certaines « taillent petit », d’autres « taillent grand », ce qui était mon cas ici. Pour terminer mon gilet, j’ai dû modifier complètement le patron et ajouter deux tailles de plus !

C’est pourquoi il est presque toujours plus pratique de s’en remettre au métrage, ou au yardage en anglais. En voici un article qui récapitule les métrages (avec, à noter, encore de nouvelle appellations selon les poids!).


La complexité de ce système met en valeur l’importance d’une traduction qui ne sera pas mot-à-mot, mais rédigée avec les critères de la langue cible bien en tête. Il faudra à tout prix éviter les équivalences. Par exemple, même en anglais, il n’est pas tout à fait exact de faire correspondre « Aran » à « Worsted », mais c’est un sujet pour une autre publication. C’est également un bel exemple de projet où un travail de localisation minutieux est absolument essentiel.


La seconde partie de cet article sera dédiée à la logique de rédaction dans les patrons en français et en anglais, afin d’aborder la question de l’adaptation en traduction et l’influence du pdf sur les standards de publication.


À bientôt !


_________________


[1] Je ne proposerai pas de glossaire ni de lexique anglais/français : il en existe déjà beaucoup, et des très bien faits, accessibles sur tout moteur de recherche.


traduction patron tricot knitting pattern translation

33 views0 comments

コメント


bottom of page